clifford-simack-voisins-d-ailleurs

 

Une étrange machine qui vous offre l’objet dont vous avez toujours rêvé. Un bidule qui parle dans votre tête et vous enveloppe de gentillesse. Un tracteur qui laboure les champs tout seul. Un mystérieux cylindre dans un bosquet de bouleaux. Des fresques peintes par un homme préhistorique bien facétieux… Autant de voisins venus d’ailleurs, d’hier ou de demain.

Avec ces neufs nouvelles de science-fiction, dont « la grotte des cerfs qui dansent » (prix Hugo, Nebula, Locus et Analog !), c’est tout le talent de Clifford D. Simak, auteur de l’âge d’or du genre, qui est remis en lumière.

Wisconsin, Clifford D. Simak fut cultivateur, instituteur, puis journaliste, avant de devenir l’un des écrivains de science-fiction américain les plus traduits au monde. Il est mort en 1988, laissant derrière lui plus d’une trentaine de romans — dont l’immense Demain les chiens — et plus de cent nouvelles ; une œuvre considérable, empreinte de sensibilité et de nostalgie.

Traduit de l’américain par Pierre-Paul Durastanti, Gilles Goullet, P.J. Izabelle et Michel Lederer

http://www.folio-lesite.fr/SF-Fantasy

Répondre